Formations reconnues comme étant de niveau 3

Formation de niveau universitaire

  • Certificat en agriculture
  • Certificat en administration
  • Trois certificats
  • Baccalauréat
  • Baccalauréat en aménagement et environnement forestier dans le cas d’un établissement dans une production autre que l’acériculture ou la production d’arbres de Noël
 

Formation de niveau collégial

  • Diplôme d’études collégiales
  • Attestation d’études collégiales en agriculture (4) en gestion d’entreprise agricole
  • Attestation d’études collégiales en agriculture (4), autre que de gestion d’entreprise agricole, dans le cas d’un établissement dans le domaine d’études

 

Formation de niveau secondaire

  • Diplôme d’études professionnelles (DEP) en agriculture
  • DEP en acériculture dans le cas d’un établissement en acériculture
  • DEP en aquiculture dans le cas d’un établissement en aquiculture
  • DEP en réalisation d’aménagement paysager dans le cas d’un établissement en réalisation d’aménagement paysager
  • DEP en fleuristerie dans le cas d’un établissement en fleuristerie
  • Diplôme d’études secondaires (DES) avec mention d’une spécialité en agriculture dans le cas d’un établissement dans le domaine de cette spécialité en agriculture
  • DEP en sylviculture dans le cas d’un établissement en acériculture ou en production d’arbres de Noël
  • DES joint à 25 unités ou crédits en agriculture (3)
  • DEP joint à 25 unités ou crédits en agriculture (3)

 

Formation hors Québec

  • Diploma (1) ou diplôme en technologie (1) de 14 années de scolarité
  • Diploma (1) ou diplôme en technologie (1) de 13 années de scolarité joint aux cours de la formation générale d’un diplôme d’études collégiales (2)

 

 

Notes
(1) Diplôme décerné à l’extérieur du Québec.
(2) La formation générale menant à un diplôme d’études collégiales (DEC) comprend l’ensemble des cours de la composante générale du DEC, établis par le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport du Québec. Ces cours totalisent 26 ⅔ unités.
(3) Les 25 unités ou crédits doivent avoir été obtenus dans des cours en agriculture de niveau collégial ou universitaire, identifiés comme tels par les institutions d’enseignement. Les cours de secteurs connexes ne sont pas considérés (ex. : biologie, chimie, informatique). Les équivalences de cours provenant de reconnaissances d’acquis ou d’expérience ne sont pas reconnues dans le calcul des 25 unités, à moins qu'elles n’aient donné lieu à un diplôme.
(4) Les attestations d’études collégiales (AEC) ou les combinaisons d’AEC reconnues doivent comporter au moins 25 unités.

Les programmes Pratique des affaires en agriculture (900.86), Planification et régie de la production agricole (902.02), Gestion de l’entreprise agricole (902.03), Propriétaire-gestionnaire d’une entreprise agricole(CNE.OJ), Démarrage d’une entreprise ovine (CNE.ON) et Gestion d’entreprise agricole (CNE.OM) sont assimilés à des attestations d’études collégiales de 20 unités.